#2 - Coworking chez Mama et Accor, Millenials vs Seniors, des iPhones et des portes, IHG veut plus de milieu de gamme ...

Lancez-vous dans le coworking !

Accor et Mama Shelter sont deux groupes qui ont pris une même décision, celle de se diversifier dans les espaces de coworking. Même si a priori ces deux activités sont éloignées, on retrouve de nombreux points communs : gestion immobilière, réservation d'espaces sur des durées limitées, importance des services associés, expérience client, ... Les coûts de fonctionnement peuvent donc être mutualisés pour créer des synergies.
Les avantages de cette diversification paraissent réels. Par exemple, les emplacements pour de tels espaces sont souvent moins convoités, et donc ne connaissent pas la même flambée des prix que pour les hôtels. Le ticket d’entrée est moins élevé car il n’est pas nécessaire d’acquérir un immeuble entier. Bref, une option à envisager !
Mais peut être le mieux est-il d'équiper vos espaces communs très peu utilisés pour y hébgerger des coworkers et ainsi faire en sorte qu'ils génèrent des revenus plutôt que des coûts ?

COWORKING MAMA 


Les Seniors : un marché porteur mais négligé

Il existe un vrai paradoxe dans l'hôtellerie haut de gamme et luxe, c'est qu'on parle beaucoup plus des Millenials et autres générations Y que des Seniors. Or je n'aurai aucun mal à convaincre un hôtelier de cette catégorie que l'âge moyen de ses clients est plus proche de 60 ans que de 20 ans. Ceci reste valable pour le moyen de gamme quand on sait le pouvoir d'achat d'un Senior par rapport à celui d'un Millenial. De plus la clientèle Senior est un marché en croissance nette et constante. Et ça n'est pas prêt de s'arrêter.

SILVER ECONOMIE


Le milieu de gamme va-t-il disparaitre ?

IHG créée une nouvelle enseigne milieu de gamme et Marriott a racheté Americain, un groupe d'hôtels milieu de gamme. Autant dire que c'est un enjeu majeur pour les groupes hôteliers. Et pourtant, on peut s'interroger sur son avenir. En effet, l'hôtellerie économique propose de plus en plus une réelle expérience pour un bon de niveau de qualité de prestations à l'instar des auberges de jeunesses 2.0 qui fleurissent un peu partout. Cette offre a tendance à se diversifier et à rogner sur les terres du milieu de gamme en proposant des chambres privatives, parfois assez grandes et souvent bien placées. Du côté du haut de gamme, les hôtels ont tendance à développer (à juste titre à mon avis) leur capacité en produit d'appel (chambre standard) qui s'avère à la fois attractifs et rentable. La marge de manoeuvre ainsi laissée au milieu de gamme est étroite. Elle est cependant bien réelle. Cette transformation des offres économiques et haut de gamme est plus lente que de transformer l'expérience d'un hôtel milieu de gamme. Mais à terme cette transformation risque de représenter un étau pour le milieu de gamme qui devra proposer une expérience ausi différenciante qu'attractive. Sacré challenge !

IHG DEVOILE


Comment faire la différence entre un gadget et une innovation majeure ?

Les innovations sont souvent très séduisante au moment de la vente, mais gare à la mise en place ! La mise en place tout d'abord est souvent minimisée alors qu'elle est en général complexe. Il y a d'abord les problématiques techniques (interfaçage, équipement, paramétrage, etc.). Il y a aussi et surtout son intégration dans votre organisation : intégrer cette nouvelle façon de faire dans les tâches de vos collaborateurs, les former à l'utilisation, la maintenance, etc. Mais les questions les plus importantes à vous poser sont relatives à l'intérêt d'avoir cette innovation dans votre établissement :
1/ Répond-elle vraiment à un besoin ?
2/ Va-t-elle être utilisée ?
3/ Quand elle est utilisée, apporte-t-elle vraiment de la valeur ?
4/ Le jeu en vaut-il finalement la chandelle ? Dans l'article ci-dessous, on peut être tenté de dire qu'ouvrir sa chambre avec un iPhone ou une Apple Watch est génial. Mais si on se dit qu'il faut refaire toutes les serrures (voires les portes et montants non prévus pour), changer son contrat de mainetanance pour prendre plus cher car plus complexe et moins compétitif, que les iPhone représentent moins de 15% du marché des smartphone et que les ventes d'Apple Watch sont bien trop faibles pour changer significativement un quelconque comportement... Là, l'intérêt devient vraiment moins évident...

IPHONE OUVRE DES PORTES

Martin Soler